Journal de quarantaine – Jour #32

Journal de quarantaine #32

Crédit photo: Tom Magliery

Revue de presse

En attendant le prochain portrait de crise, je vous invite aujourd’hui à d’autres paroles. Ainsi, petite revue de presse.

Les êtres s’envolent, les écrits restent. Luis Sepulveda, auteur du Vieux qui lisait des romans d’amour, a succombé à la COVID-19.

Depuis le début de la crise, je me pose cette question que plusieurs posent depuis tant d’années. Nous manquons de personnel, pourquoi alors ne pas faire appel à ces gens formés ailleurs? La réponse ici.

L’acronyme le plus populaire depuis quelques jours : CHSLD. Un texte drôlement écrit, mais néanmoins fort touchant.

Aurélien Barrau milite depuis plusieurs années avec verve, aplomb et pertinence. Ici, il se répète un peu et souffre parfois d’enflure verbale, mais on le comprend d’être un peu essoufflé. Malgré la pertinence de son propos, on refuse de l’entendre. Découvrez-le ici.

Rendez-vous ici, demain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s